Radio Alsthom, la première radio intersyndicale, est saisie

Radio AlsthomA l’automne 1979, une grève secoue Alsthom à Belfort alors que la compagnie fête son centenaire. A cette occasion, l’intersyndicale CGT, CFDT, CGC et FO met en place une radio libre. Radio Alsthom émet depuis la citadelle dans un local de la municipalité avec l’aide technique de Radio Ondes Rouges. La station émet ensuite régulièrement le jeudi soir. jusqu’au soir du 3 juillet où les policiers interviennent pour saisir son matériel.

« Les animateurs de la station de radio, qui rapportaient leur matériel dans un bâtiment géré par le comité d’établissement d’Alsthom, après avoir émis normalement en direct comme tous les jeudis soir, ont été interpellés. Quatre syndicalistes ont été arrêtés (trois militants cédétistes et un cégétiste), un cinquième réussissant à prendre la fuite. Le matériel, évalué à 5 000 francs, a été saisi » souligne Le Monde. Ils sont libérés vers minuit après que des élus de gauche et des syndicalistes ait manifesté devant le commissariat. Le samedi suivant, Radio-Alsthom est de nouveau sur les ondes en direct dans la rue en présence de nombreux élus et l’émetteur est logé dans la mairie de Belfort. Le 16 mai 1981, les animateurs de Radio-Alsthom écopent d’une peine légère. Mai 81, une nouvelle ère s’ouvre sur les ondes.