Quinze ans de radios pirates aux USA résumés en une carte

Le gendarme des ondes américain, la FFC (Federal Communications Commission), publie sur son site une carte interactive qui détaille les actions de cette agence gouvernementale contre les nombreuses radios pirates.

Cette carte montre un nombre impressionnant de stations pirates repérées en une quinzaine d’années. Depuis l’arrivée de la nouvelle administration Trump, la FCC a renforcé sa chasse aux pirates des ondes. Ces derniers sont surtout concentrés à New-York et à Miami, là où vivent d’importantes communautés qui ne disposent pas de stations en FM. C’est notamment le cas des Haïtiens très présents à New York et à Miami.

Forte amende pour une pirate haïtienne

Les autorités américaines ont décidé de taper plus fort le porte-monnaie des pirates. En juillet dernier, trois responsables de Radio Touche Douce ont été condamnés à une amende de 144 334 $ (124 600 €).

Mais la FCC ne répond pas au vrai problème : pourquoi ces minorités n’ont-elles pas de radios autorisées dédiées ?

https://www.fcc.gov/reports-research/maps/fcc-enforcement-actions-against-pirate-radio-location/embed/

Tags: