Le projet de cinq radios pirates fait pschitt à Grenoble

Radio pirate GrenobleLe jeudi 19 octobre 1978, cinq radios pirates de Grenoble diffusent un programme commun d’une heure trente, enregistré sur cassette, à 19h30.  Radio Sans Nom , Radio Rasta, Radio Libido, Radio Piranha et Radio-Marcel, annoncent qu’elles émettront ensuite chacune un jour de la semaine. Le mercredi à midi et le dimanche à 10 heures pour Radio Rasta, la radio pirate du quartier Mistral. Radio Sans Nom continuera à diffuser comme elle le fait depuis avril le mercredi de 20 à 21 heures. Radio Marcel, qui s’annonce comme une radio de bistrot, sera sur les ondes le jeudi soir à 19h30. Radio Piranha veut émettre le vendredi à 20 heures et Radio Libido, une initiative de lycéens, le samedi pendant une demi-heure.

Mais quelque temps plus tard, cette initiative inédite échoue. Radio Libido ne parvient qu’à émettre deux fois. Radio Sans Nom stoppe ses programmes. Radio Piranha est très irrégulière. Radio Marcel n’a pas su s’organiser et Radio Rasta a quitté les ondes. Difficulté d’organisation, peur de la police, ont eu raison de l’expérience des cinq radios grenobloises. Toutefois ce n’est que partie remise, le monopole d’Etat sur les ondes n’a plus que quelques années à vivre.

Tags: