Guerre des ondes : quand NRJ brouille Radio Metropolys à Lille

Metropolys Lille

 

C’était en 1986, un 14 août. Un huissier de justice requis par le tribunal se présente dans les locaux d’NRJ Lille. Il constate qu’un petit émetteur d’une trentaine de watts est relié à une petite antenne sur le mat principal de la station. Et ce petit émetteur est réglé sur la fréquence de Radio Metropolys, 92 FM. Cette station lilloise avait vu juste en déposant plainte contre NRJ Lille pour utilisation illégale de fréquence à des fins de brouillage. Bruno Lecluse, patron de Metropolys expliquait que cela avait duré trois semaines alors que la station locale d’NRJ en avouait que deux jours. Jean-Paul Baudecroux avait annoncé lui-même le licenciement de la personne responsable de la mise en place de ce brouilleur. 1986, c’est la grande année de Radio Metroplys. En un an la radio est passée de  2,1 % à 17,6 % dans les sondages, reléguant NRJ très loin derrière. D’où l’énervement de la concurrence…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.