A Chicago, The Loop la rebelle n’a pas loupé sa sortie

 

WLUP

C’est le choc pour des générations d’habitants de la région de Chicago. La station rock WLUP The Loop a quitté les ondes après une quarantaine d’années d’émissions sur 97.9 FM. En début de semaine, on apprenait que la fréquence était vendue à la radio non commerciale chrétienne K-Love. La faute, selon le Chicago Tribune, aux services de musique en streaming qui attirent de plus en plus les annonceurs qui du coup délaissent la FM. Les faillites s’enchaînent et l’on devrait peut-être en France considérer cela comme un signal d’alarme. Toujours est-il que ce samedi matin, ce sont des chansons d’inspiration évangélistes qui ont réveillé les auditeurs encire branché sur la fréquence de The Loop. Plusieurs stations de Chicago ont rendu hommage à WLUP qui continue toutefois ses programmes sur internet.

Autoroute vers l’enfer

Ultime pied de nez de cette radio rock au ton rebelle, le dernier morceau diffusé a été le tube d’ACDC Highway to Hell (autoroute vers l’enfer) avant que l’on entende I believe to Jesus sur K-Love.

Cette radio rock qui se distinguait notamment par des pubs originales comme celle-ci dans les années quatre-vingts, continue sur internet mais une grosse partie de l’équipe a été licenciée..

The Loop fait exploser des disques de disco

La dernière émission a été assurée par Steve Dahl, le légendaire DJ de The Loop revenu sur cette station pour l’occasion. C’est lui, qui en 1979, avait lancé une campagne antidisco dont le point culminant avait été la Disco Demolition Night. A la pause d’une soirée de base-ball, il fait exploser des centaines de disques de disco sur le terrain. Et l’événement frôle l’émeute.

 

Tags: